Les différents viagers


  • Le Viager
  • Le Viager Occupé
  • Le Viager Libre
  • La Vente à Terme
  • Le Viager Sans Rente
  • La Nue-Propriété
  • Définitions

Le viager

Le viager est une transaction immobilière qui consiste en la vente d'un bien avec le versement d'une somme comptant (appelé le bouquet) et d'une rente mensuelle versée à vie au(x) crédirentier(s), calculés en fonction de la valeur vénale du bien et de l'âge du (des) crédirentier(s).
Pourquoi le Viager ?
  • Le Viager, une solution gagnant / gagnant
    • Le viager permet au vendeur de percevoir un complément de revenu et à l'acquéreur de se construire un patrimoine immobilier.
  • Le Viager pour le crédirentier
    • Possibilité de rester chez soi
    • Augmentation du pouvoir d'achat (taxe foncière à la charge de l'acquéreur,...)
    • Rente mensuelle à vie
    • Avantages fiscaux
  • Le Viager pour le débirentier
    • Achat d'un bien immobilier à des conditions avantageuses
    • Achat d'un bien sans recourir à un crédit immobilier
    • Se construire un patrimoine immobilier

Pourquoi faire appel au cabinet « Le Viager Français » ?
La vente d'un bien immobilier en viager est une transaction complexe, d'où l'intérêt de faire appel à un expert.

Le cabinet est ses conseillers expert en viager vous accompagnent dès votre projet de vendre en viager et vous assure une transaction sécurisée.

Le Viager Occupé

Le viager occupé, représentant la majorité des ventes (95%), consiste en la vente d'un bien immobilier, et où le crédirentier se réserve le droit de rester chez lui (droit d'usage et d'habitation) tout en percevant une rente.

Le viager occupé permet, aux crédirentiers de percevoir une rente mensuelle à vie, leur permettant ainsi d'accroître leur pouvoir d'achat.

Pour l'acquéreur, l'achat en viager occupé leur permet de se constituer un patrimoine immobilier sans avoir recours à un crédit immobilier et à un prix inférieur au prix du marché.

Le Viager Libre

Le viager libre consiste en la vente d'un bien immobilier, dont le débirentier aura la jouissance du bien aussitôt la signature de l'acte devant le notaire, soit pour l'occuper à titre personnel, soit pour le louer.

Le viager libre permet au(x) crédirentier(s) de percevoir une rente plus importante, dû au fait que le bien est libre d'occupation, ce qui leur confère un pouvoir d'achat plus important.

Pour l'acquéreur, cela lui permet ainsi de se créer un patrimoine immobilier sans avoir recours à un crédit immobilier.

La Vente à Terme

La vente à terme ressemble à un crédit-vendeur.

Le vendeur vend son bien sous la forme d'un paiement comptant et des mensualités sur une durée déterminée lors de la signature de l'acte authentique.

La vente à terme peut être soit occupée par le(s) vendeur(s), soit libre dès la signature de l'acte de vente.

Le Viager Sans Rente

Le viager sans rente est une vente immobilière qui consiste au vendeur, à céder son bien payé comptant par l'acquéreur, sans rente, tout en l'occupant sa vie durant.

Le viager sans rente permet au crédirentier de percevoir la valeur totale de son bien en une seule fois tout en continuant à y habiter.

Pour l'acquéreur, cela lui permet de se constituer un patrimoine immobilier en profitant d'un abattement sur la valeur du bien.

La Nue-Propriété

La différence avec le viager sans rente réside dans le fait que le crédirentier peut louer son bien en cas de départ anticipé.

Définitions

Crédirentier :
C'est la personne qui reçoit la rente, le vendeur.
Débirentier :
C'est la personne qui verse la rente, l'acquéreur.
Bouquet :
Somme payable au comptant par l'acquéreur au vendeur lors de la signature de l'acte de vente, en une seule fois
Rente :
Somme d'argent que l'acquéreur verse au vendeur sa vie durant. Cette somme peut être mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle.
Droit d'usage et d'habitation :
Droit que le vendeur se réserve pour occuper son bien sa vie durant à titre personnel, il ne peut ni le louer, ni le prêter
Usufruit :
Droit que le vendeur se réserve pour y habiter, le louer ou le prêter.
Indexation :
Révision du montant de la rente en fonction de l'évolution du pouvoir d'achat chaque année à date anniversaire du contrat. L'indice retenu est l'indice des prix à la consommation publié par l'INSEE.